Numéros d'identification :
MNC 86.5.237

Désignation :
Jupe monnaie nommée mada jahî en langue Fwâi

  Cliquer pour agrandir
Création :
Lieu de création : commune de Pouébo, aire coutumière Hoot Ma Whaap, Nouvelle-Calédonie

Collecte :
Date de collecte : septembre 1984

Matière et technique :
Fibres de bourao tressées (Hibiscus tiliaceus - Malvacée), et poils de roussette tressés (Pteropus sp.)

Mesures :
Hauteur 47cm
Diamètre 23cm

Fonctionnement et contexte :

Ces jupes de valeur sont en poils de roussette, ou en fibres végétales enroulées pour former des cônes. Leur fabrication demande de nombreux jours de travail et beaucoup de patience. Leur qualité esthétique dépend de la régularité et du parallélisme des franges. Elles sont échangées entre les femmes lors des cérémonies de naissance, mariage et deuil, et symbolisent la maison. Associées à une monnaie kanak, elles ont encore plus de valeur.

Description analytique :
Cette monnaie est constituée de plusieurs centaines de brins de fibres de bourao, attachés verticalement à une cordelette. Cette dernière a été enroulée de nombreuses fois sur elle-même de façon à faire un cône. Les trois anses de poil de roussette présentes au sommet sont en fait une seule corde attachée à l’extrémité de la cordelette et mise en boucles avant de commencer l’enroulage. On peut voir également une demi-douzaine de tresses de poils de roussette attachées verticalement sur le devant de la monnaie, après l’enroulage complet de la monnaie.

Bibliographie :
  • « Parures et Ornements de Mélanésie » 2006, Catalogue d’exposition édité par le Musée de Nouvelle-Calédonie
  •  "Arts de l'échange en Océanie" 2001, Catalogue d’exposition édité par le Musée de Nouvelle-Calédonie, Nouméa, p.73
Expositions :
  • "Kanakart" exposition au Pataka Museum and Art Gallery de Porirua en Nouvelle-Zélande, du 26 août au 1er décembre 2007
  • "Arts de l'échange en Océanie" exposition du Musée de Nouvelle-Calédonie du 7 février au 27 mai 2001
  • Exposition permanente du musée de Nouvelle-Calédonie